Notre Magazine n° 187 est arrivé

INC - 60 MILLIONS - DGCCRF

 

TELECONSULTATION COMMENT Y ACCÉDER ?

 

logo_for_invoice.jpg

TELECHARGER LE DOCUMENT

 

Depuis la mise en place du remboursement de la téléconsultation par l’Assurance maladie, de plus en plus de médecins s’équipent. Toutefois ce service est surtout conseillé par des complémentaires ou des sociétés privées désireuses de le proposer à leurs salariés.

 

Depuis septembre 2018, la consultation réalisée à distance – depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone – peut-être remboursée à hauteur de 70% par l’Assurance maladie, sous certaines conditions.la complémentaire santé couvre alors les 30% restants.

En avril dernier, 640 médecins avaient facturé une téléconsultation depuis le 15 septembre 2018, selon les données que nous a fournies la Caisse d’Assurance Maladie (CNAM). Une centaine en avait réalisé plus de vingt et trente plus de cinquante. Ces chiffres vont grandissant au fil des semaines, mais restent modestes en comparaison des 100 000 médecins généralistes et 70 000 spécialistes exerçant sur le territoire

 

LES COMPLÉMENTAIRES TRÈS ACTIVES

Ce dispositif de prise en charge de la téléconsultation s’ajoute à celui déjà mis en place par certaines complémentaires. Elles offrent ce service à leurs adhérents le plus souvent par l’intermédiaire de plates-formes spécialisées qui rémunèrent des médecins et se chargent d’organiser la mise en contact avec le patient via des outils qu’elles ont développés.

Les organismes complémentaires sont de plus en plus nombreux à proposer un service de téléconsultation. La téléconsultation peut aussi être accessible aux salariés de sociétés qui font appel directement aux plates-formes sans passer par une complémentaire. Dans ces deux cas, la téléconsultation est intégralement prise en charge (soit par la complémentaire, soit par l’employeur et ne coûte rien au patient.

A noter également que plusieurs plates-formes (Livi ou Qare, par exemple) permettent à leur service sans intermédiaire. Mais la téléconsultation ne sera remboursée par l’Assurance maladie que si elle respecte le parcours de soins (voir ci-dessous). Depuis le 6 décembre 2018, les pharmaciens peuvent également proposer au sein de leur officine un espace dédié à la téléconsultation.

 

ERWAN LE FUR

 

REMBOURSEMENT : A QUELLES CONDITIONS ?

L’Assurance maladie ne rembourse la téléconsultation que si l’acte a été réalisé par le médecin traitant du patient ou un médecin auquel il l’a adressé. Les personnes sans médecin traitant peuvent prétendre à un remboursement si le professionnel exerce dans une organisation locale de praticiens (maison de santé pluri professionnelle, par exemple). La prise en charge ne concerne pas les téléconsultations qui passent par les complémentaires ou qui sont proposées par certains employeurs.



LA LOCATION AVEC OPTION D'ACHAT

La location avec option d'achat (LOA) ou location avec promesse de vente, également appelée "leasing" ou crédit-bail, est une opération de location assortie d'une promesse unilatérale de la part de l'établissement financier (le bailleur) de vendre le bien loué : automobile, meuble, appareil électroménager... [...]

QUI PEUT ENCORE TOUCHER LA PRIME À LA CONVERSION ?

Depuis le 1er août, les critères d’attribution de cette prime pour acquérir une voiture plus écolo sont devenus plus sévères. Elle ne permet plus d’acheter un diesel d’occasion [...]

MÉDICAMENTS : DES HONORAIRES QUI ONT DE QUOI INTRIGUER

Pour fournir des médicaments remboursables, les pharmaciens perçoivent désormais des honoraires de dispensation. Des patients s’étonnent de ces nouveaux coûts et plaignent de factures plus salées. Décryptage. [...]