ACTUS

 

POUR UNE INFORMATION CLAIRE SUR LA TOXICITE DES PRODUITS MENAGERS : LE MENAG’SCORE

 

nouveau_logo_inc_jpg.jpg

TELECHARGER LE DOCUMENT

 

Date de publication : 04/07/2019 - Santé/Bien-être

 

L'Institut national de la consommation demande la mise en place d’un Ménag’Score, étiquetage simple et clair sur les produits ménagers.

Les étiquettes des produits ménagers sont illisibles pour les consommateurs !

 

Pour faciliter cette information, les équipes de l’INC ont développé un système d’étiquetage compréhensible par tous les consommateurs en s’appuyant sur la base de référentiels scientifiques qui vise à établir une note : un Ménag’Score.

 

A l’instar du Nutri-Score, le Ménag’Score propose une gradation allant de A à E : la lettre A indique que le produit ne contient pas ou très peu de substances nuisibles pour la santé et l’environnement. A l’inverse, la lettre E, révèle une grande quantité de toxiques.

 

Dans le hors-série 128s "Maison Saine" publié en mai 2019, le magazine 60 millions de consommateurs (édité par l’Institut national de la consommation) a étudié plus de 100 produits ménagers. 

 

La majorité contenait des substances toxiques, irritantes et allergisantes au point de favoriser des maladies de la peau mais aussi la survenue de maladies respiratoires en polluant notre air intérieur. Certains produits contiennent des perturbateurs endocriniens ou des ingrédients cancérogènes. En plus, de polluer l’air intérieur, les produits ménagers polluent l’environnement, par leur rejet dans les eaux usées.

 

Un nouvel étiquetage

Un étiquetage comme le Ménag’Score permettra à tous les consommateurs d’acheter des produits ménagers en toute connaissance de cause  sans risque pour leur santé, celle de leurs enfants et de l’environnement.

Ce système d’étiquetage Ménag'Score incitera les industriels à revoir leurs formulations afin qu’elles deviennent plus vertueuses.

 

Si vous êtes pour la mise en place d'un étiquetage systématique "Ménag'Score" sur les produits ménagers, signez la pétition.

 



CE QUI CHANGE AU 1ER JUILLET 2020

Taux d'intérêt légal, tarifs du gaz, encadrement des loyers à Paris, malus applicable pour les véhicules utilitaires convertis, équipements obligatoires sur une trottinette électrique, plafonnement des frais des livrets de PEA, paiement de ses impôts au bureau de tabac, nouveaux tarifs du tabac, réouverture des frontières... Retrouvez une sélection des nouveautés en vigueur depuis le 1er juillet 2020. [...]

VEILLE LEGISLATIVE DU 26 JUIN 2020

VEILLE LEGISLATIVE DU 26 JUIN 2020 [...]

VEILLE LEGISLATIVE DU 19 JUIN 2020

VEILLE LEGISLATIVE DU 19 JUIN 2020 [...]