ACTUS

 

ÉLECTRICITE : HAUSSE DES TARIFS REGLEMENTES AU 1ER JUIN 2019

 

SERVICES_PUBLICS_jpg.jpg

TELECHARGER LE DOCUMENT

Publié le 04 juin 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

 

Fixée par une décision parue au Journal officiel du 30 mai 2019, une augmentation moyenne de 5,9 % des tarifs réglementés de l'électricité pour les particuliers est entrée en vigueur le 1er juin 2019.

À la suite de la recommandation de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) aux ministères de la Transition écologique et solidaire et de l'Économie et des Finances, les tarifs réglementés de vente d'électricité augmentent en moyenne de 5,9 % TTC pour les particuliers. Cela correspond à 85 € par an.

Sont concernés les clients qui peuvent choisir une offre de tarifs réglementés car la puissance souscrite à leur compteur est inférieure ou égale à 36 kVA. Cette catégorie de clients correspond notamment aux clients résidentiels qui sont éligibles aux tarifs communément appelés tarifs « bleus ».

  À savoir :

Les tarifs réglementés de vente de l'électricité sont fixés par les pouvoirs publics sur proposition de la CRE. Ils doivent couvrir le coût comptable de la production et de la fourniture de l'électricité. Les tarifs réglementés ne peuvent être proposés que par les opérateurs historiques, c'est-à-dire les fournisseurs présents sur le marché avant l'ouverture à la concurrence, notamment EDF.

Textes de référence

Décision du 28 mai 2019 relative aux tarifs réglementés de vente de l'électricité applicables aux consommateurs résidentiels en France métropolitaine continentale

Services en ligne et formulaires

Calculer l'évolution de sa facture d'électricité

Simulateur

Et aussi

Chèque énergie (gaz, chaleur, électricité)

Électricité et gaz : un guide gratuit pour vous aider à mieux gérer votre consommation

Pour en savoir plus

Évolution des tarifs réglementés de vente d'électricité et de gaz naturel au 1er juin 2019 

Médiateur national de l'énergie

Tarifs réglementés de vente de l'électricité : le gouvernement prend acte de la délibération de la CRE et confirme qu'il n'appliquera pas ces nouveaux tarifs pendant l'hiver 

 



LIMITATION DE VITESSE A 80 OU 90 KM/H CE QUE DIT LA LOI MOBILITES

La vitesse maximale autorisée peut être relevée de 10 km/h par rapport à celle prévue par le code de la route, sous certaines conditions. Que dit l'article 36 de la loi mobilité du 24 décembre 2019 ? [...]

MALUS AUTOMOBILE 2020 LES REGLES ONT CHANGE

Depuis le 1er janvier 2020, un nouveau barème du malus automobile s'applique (article 69 de la loi de finances pour 2020). Le malus est une taxe à payer lors de l'immatriculation de certains véhicules particulièrement polluants [...]

PTZ POUR LOGEMENT ANCIEN : NOUVELLES CONDITIONS

Les modalités des travaux d'amélioration conditionnant l'octroi du PTZ dans l'ancien pour les primo-accédants à la propriété sont précisées par décret. Ce texte est complété par un arrêté signalant les pièces justificatives à fournir. Ces mesures réglementaires s'appliquent aux offres de prêts émises à compter du 1er janvier 2020 [...]